Que mangerons-nous demain ? La question était au menu de la septième et dernière soirée thématique participative, organisée par la liste Ensemble pour Sainte-Luce en vue des élections municipales de 2020.

L’intérêt des Français pour ce qu’ils mangent ne cesse de grandir. Aujourd’hui, 69% des consommateurs s’intéressent ainsi à l’impact de leur alimentation sur leur santé et 61% à son impact sur l’environnement. Les Lucéens ne font pas exception à la règle : ils étaient nombreux, de tous les âges, et notamment des maraîchers, à participer à cette soirée thématique pour réfléchir et donner leurs idées.

Aujourd’hui, 70 hectares de terres agricoles sont potentiellement exploitables dans notre commune. Leur préservation apparaît comme une nécessité. « L’agriculture fait partie intégrante de l’identité de notre ville, explique Anthony Descloziers, tête de liste. Si nous ne faisons rien, elle disparaîtra. » La question de la transition écologique et alimentaire planait bien sûr sur tous les ateliers. Manger mieux en proposant davantage de produits locaux et bio, sensibiliser davantage la population et les enfants aux questions de l’alimentation et du gaspillage alimentaire, protéger la biodiversité et remplacer le végétal décoratif par du végétal comestible… « La mairie a un rôle majeur à jouer pour mettre en œuvre un projet agricole en concertation avec les maraîchers, et pour accompagner la transition alimentaire », résume un animateur. « Ce projet agricole sera aussi un projet de ville, citoyen, précise Anthony Descloziers, tête de liste. Tout le monde doit être partie prenante, sans brutalité. » À la clé, une qualité de vie meilleure et de bons petits plats !

Vous souhaitez être acteur du changement dans notre commune ? Venez échanger avec nous lors de notre soirée de restitution mercredi 11 décembre salle Dagorne.