Sainte-Luce-sur-Loire réputée « peu cyclable » ? Le maire sortant a beau s’offusquer, c’est bien le ressenti des Lucéens, qui dénoncent une circulation difficile en vélo, voire impossible dans le centre-ville.

À quelques mois des élections municipales, le maire Jean-Guy Alix aimerait faire oublier son bilan largement insuffisant en terme de circulations douces. L’équipe sortante a en effet publié sur le site de la Ville des « précisions » en réponse à un article publié samedi 14 décembre dans Presse Océan. Sainte-Luce y est qualifiée de commune « réputée peu cyclable » par la présidente de l’association Place au Vélo. La municipalité sortante s’offusque de ce qualificatif, qu’ils estiment « injuste » et « en décalage complet avec la réalité ». 

La réalité, c’est que « circuler en vélo à Sainte-Luce est dangereux. », selon les Lucéens qui sont nombreux à faire ce constat également dans l’enquête en ligne menée par la liste Ensemble pour Sainte-Luce. Les coups de peinture et les chaucidoux installés dernièrement ne suffisent donc pas à duper les habitants. 

 « Ces aménagements sont insuffisants pour pouvoir circuler à vélo en toute sécurité, estime Anthony Descloziers. Nous proposons que la ville et la métropole fassent de vrais investissements sur les axes principaux, en voie propre quand cela sera possible : stop aux investissements au rabais ! ». Dans la métropole nantaise, les cyclistes représentent 13 % des victimes d’accidents de la route.